<>

Salaisons de Beaume-Drobie

Saucissonnier
Salaisons de Beaume-Drobie

Notre histoire

Il y a 20 ans Alain Dutertre décida de racheter une petite salaison artisanale au cœur de l’Ardèche Cévenole, à Largentière. Son pari était un peu fou mais il s’y est engagé pleinement, bien déterminé à faire vivre les savoir-faire du « saucissonniers ». Lassé par l’uniformisation qu’a entraîné inéluctablement l’industrialisation et la globalisation, Alain Dutertre prit le parti de revenir aux fondamentaux : le saucisson artisanal à la fleur naturelle  grise / verte.
Rapidement les consommateurs répondent présents et sont conquis par cette (re)découverte gustative. L’entreprise peu à peu s’agrandit et d’autres sites de production voient le jour. Aujourd’hui, Alain Dutertre laisse progressivement sa place à ses trois fils, Antoine, Paul et Émile qui s’emploient désormais à perpétuer le savoir-faire local. 

La qualité au rendez-vous

Ce qui fait la richesse de nos produits, c’est la qualité. Elle est au cœur de nos priorités. Notre viande est estampillée porc français. C’est la garantie qui permet aux consommateurs de savoir que les porcs sont nés, élevés et transformés en France. Nous avons à cœur d’utiliser uniquement de la viande fraîche, ce qui implique de se faire livrer quotidiennement. Nous sélectionnons avec attention tous nos fournisseurs afin de garantir le meilleur produit. C’est l’enjeu quotidien de nos équipes de fabrication et qualité. Nous avons d’ailleurs été récompensés de tous nos efforts par une excellente notation de la norme européenne IFS: 99.43 en 2015 et 98.55 en 2016, faisant de nous l’un des meilleurs élèves de la classe !

Un héritage du savoir-faire et le respect du terroir 

L’excellence de notre savoir-faire réside dans la maîtrise du développement de la fleur. Pour cela, nous avons tourné le dos au boyau synthétique, que l’on retrouve dans la très grande majorité des saucissons, pour utiliser de véritables boyaux naturels de porc. Bien que beaucoup plus délicat à travailler, le boyau naturel est la condition essentielle pour le bon développement de la fleur. Comme pour le pain et le vin, la fleur est issue d’une fermentation douce, lente et totalement naturelle. Les maîtres charcutiers, tout comme les maîtres chais, veillent et contrôlent le développement de la fleur pour que, une fois cette dernière arrivée à maturité, le produit révèle toutes ses saveurs. Cette légère moisissure de surface grisée, parfois verte est le résultat normal d’un étuvage doux et d’un séchage lent.

Nous avons à cœur de respecter l’art ancestral du saucisson. On retrouve des traces vantant les mérites du saucisson ardéchois dans « le gazetin du comestible » de 1767. L’Ardèche est une des rares régions à disposer d’une IGP (indication géographique protégée) en termes de saucisson. Cela implique de respecter un cahier des charges méticuleux pour correspondre à la recette traditionnelle.
La méthode et les gestes sont ainsi perpétués. Comme selon la tradition, nos artisans charcutiers ficellent encore les saucissons à la main et les accrochent un a un à des barres en bois où les saucissons auront le loisir de s’affiner. Le défi qu’Alain Dutertre a réussi à relever, c’est d’arriver à jumeler le respect de la tradition et de la modernité pour répondre aux attentes de la marque Reflet de France.

Le saucisson : un produit intemporel

Indépendamment du fait que l’on raffole tous de ce produit, le saucisson est aussi un symbole de convivialité. C’est un élément indispensable de tout « apéro » qui se respecte ! Le saucisson, c’est avant tout le partage et le nôtre incarne comme aucun autre le plaisir de partager un moment avec de la famille ou des amis.

Reflets de France : une chance

C’est une chance de travailler avec Reflets de France. Nous portons les mêmes valeurs : le retour à de vrais produits de qualité et le respect des traditions locales. C’est une fierté de voir nos produits dans la marque haut de gamme de la grande distribution !