<>

Cave Carod

Viticulture
Carod

Une famille, une passion Dioise

C’est en parcourant la D93 que vous découvrirez, à la sortie du village de Vercheny en direction de Die, les CAVES CAROD nichées dans une cuvette privilégiée aux côteaux ensoleillés. Derrière ce nom se cache la passion, le savoir-faire, le progressisme d’une famille, une histoire d’hommes… A la fin du XIXe siècle le grand-père des cinq frères CAROD, Mr Paul Barnier, cultiva ses premières vignes. Leur père Amade CAROD, réfugié espagnol, passa de la culture des oliviers à celle de la vigne dés son arrivée en France en s’associant à leur grand-père, une culture toujours baignée de soleil. Homme de travail et de rigueur, il entreprit petit à petit d’étendre le vignoble qui ne comptait, à l’époque, que 2 ou 3 hectares. Au départ en retraite de Mr Paul Barnier en 1960, l’ensemble de la Clairette de Die est commercialisée sous la marque CAROD. C’est en 1973 que deux des cinq enfants  décidèrent de rejoindre l’exploitation à des postes clefs : Alain CAROD sur le travail de la vigne et l’élaboration du vin, et Marcel CAROD chargé de la gestion et de la communication. Fort de leur optimisme et de leur passion, ils n’eurent de cesse d’étendre le vignoble, d’acquérir une haute technicité et d’adapter les locaux en fonction des objectifs poursuivis. Afin de partager leur passion et leur savoir, les frères CAROD créèrent le musée de la Clairette de Die ouvert au public.

En 2008, le groupe Grands Chais de France a racheté CAROD FRÈRES et ne cesse, depuis, de valoriser et faire perdurer cet héritage. Aujourd’hui, deux des frères font toujours parties de l’aventure : Eric en tant que chef de culture et Guy en tant que  responsable de production.

Un terroir de caractère adouci par le soleil

Le vignoble de l’AOP Clairette de Die s’étend sur 32 villages et couvre une superficie de 1300 hectares. Les principales communes viticoles, réparties sur près de 60km le long de la vallée de la Drôme, sont situées dans de petits cirques où abondent les versants ensoleillés. C’est un vignoble de petites propriétés sur coteaux pierreux difficiles à travailler. La Clairette de Die se distingue par un terroir montagneux situé de part et d’autre de la Vallée de la Drôme. Sous les influences climatiques combinées des hauts plateaux du Vercors (sommets à plus de 2000 mètres d’altitude), et de la Drôme provençale, le Diois bénéficie de nuits fraîches et de journées très ensoleillées. La lumière est intense et provençale, les saisons bien marquées : étés chauds au chant des cigales, hivers froids et souvent enneigés ! L’altitude supérieure à 700 mètres par endroit, en fait un des vignobles les plus hauts de France. Toutefois, la particularité du terroir, les nuances du climat, la sélection des cépages et la culture attentive de la vigne permettent d’obtenir des vins d’une grande finesse, à l’arôme délicat.

Finement naturelle

La Clairette de Die Tradition est élaborée selon la méthode ancestrale. Après pressurage des raisins, les jus sont filtrés et réfrigérés puis le moût mi-fermenté est mis en bouteille. La fermentation, ralentie par le froid, est absolument naturelle et se poursuit à partir du sucre de raisin, donnant ainsi du vin naturellement effervescent et cette explosion de saveurs. L'élimination du dépôt est effectuée au minimum quatre mois après le tirage en bouteille alors que le vin contient encore des sucres résiduels. La méthode Dioise donne un vin sans aucune addition de sucre ou de liqueur et très peu dosé en alcool entre 7 et 7.5%, à partir des cépages muscats et clairette.